Glossaire

Accroche
Placée au cœur d’un article, elle met en exergue en quelques mots une information contenue dans le corps du texte pour inciter le lecteur à lire l’article dans son intégralité.

Achevé d'imprimer ou (Ourse)
Mention placée à la fin d'un livre et indiquant la date à laquelle l'impression en a été terminée ainsi que, généralement, le nom de l'imprimeur. On y ajoute parfois des indications relatives au nombre d'exemplaires imprimés, au tirage de tête sur différents papiers, au tirage numéroté, aux exemplaires constituent l'édition originale. Le colophon des incunables est l'ancêtre de l'achevé d'imprimer moderne. En anglais on utilise parfois le mot colophon pour désigner ce dernier.

Alignement
Manière dont les lignes d’un texte sont disposées les unes par rapport aux autres. On parle de texte aligné à gauche ou à droite, centré ou justifié.

Aplat
Application d’une couleur de manière uniforme, sans nuance ni dégradé.

Appel de note
Signe placé dans le corps du texte et renvoyant à une note en marge, en bas de page ou en fin d’ouvrage.

Approche
Espacement moyen des caractères d'un bloc de texte. Parfois employé comme synonyme d'interlettrage.

Bandeau
Ornement en forme de bande, anciennement gravé sur bois, de nos jours le plus souvent imprimé selon des procédés photomécaniques, s'étalant sur toute la largeur de la page au début d'un chapitre. Il peut être constitué de lettres ou de mots rappelant le titre du chapitre. II est parfois situé dans la marge de pied. On utilise aussi le néologisme « bandeau de coin » pour désigner la bande placée en travers d'un des coins de la couverture d'un périodique dans le but d'attirer l'attention du lecteur sur un sujet qui y est traité.

Beau livre
Désigne un ouvrage soigné, souvent onéreux et abondement illustré.

Belle page
Recto d'un feuillet. Toutes les pages impaires sont donc des belles pages. Dans les travaux soignés, les débuts de chapitres doivent être en belle page car c'est sur elle que se porte d'abord l'attention du lecteur. On entend également belle page uniquement pour celle débutant par un titre de chapitre, auquel cas elle n'est généralement pas foliotée. Le terme belle page est moins usité que son synonyme recto.

Blanc
Partie d’une page ne contenant ni texte ni illustration, permettant de constituer la mise en pages.

Broché (Brochage)
L'opération de brochage consiste à rassembler les feuilles imprimées en cahiers, qui sont ensuite liés ensemble par une couture, puis recouverts d'une feuille collée au dos des cahiers, que l'on appelle couverture. Donc un livre est broché lorsqu'il se présente sous cette forme, alors que dans un livre relié les cahiers sont protégés par des couvertures et un dos plus rigides en carton.

Cadratin
Unité de mesure standard en typographie. Le cadratin équivaut à la chasse du M majuscule mesurée dans la police et le corps utilisés. Dans la pratique, il désigne la force de corps de la police courante ; par exemple, en corps 12, le cadratin vaut 12 points.

Cahier
Feuille ou partie de feuille de papier qui, après pliure, forme un tout et porte une signature permettant l'assemblage. Un livre est constitué de plusieurs cahiers assemblés et cousus ensemble.

Calibrage
Opération qui consiste à jouer sur le corps et l'interlettrage pour que le texte occupe une surface donnée de la page.

Caractères
Nom générique sous lequel est désigné l'ensemble des signes alphabétiques d' une langue. Il y en a de différents modèles et de différentes grosseurs: romaine, italiques, de fantaisie, gras, maigres, etc.

Cartouche
Filet servant à entourer, à encadrer quelques lignes.

Chapô
Le chapô est placé entre le titre et le texte pour inciter le lecteur à lire l’article. Il précise le contenu, dévoile l’angle de l’article.

Chasse
Variante possible d'un caractère d'une famille, par exemple étroite ou large.

Chemin de fer
Plan des pages sur lequel sont indiqués les emplacements des textes, des images, des encarts.

Code typographique
Ouvrage regroupant l’ensemble des règles typographiques en usage.

Copyright
Dans le cas des livres, cette mention se rapporte à la loi du droit d'auteur et signifie que les droits de l'auteur d'un texte écrit ou ceux de son éditeur, selon 1er cas, sont protégés ou leur sont réservés. Ces droits exclusifs de publication pour une période de temps déterminée sont aussi appelés propriété littéraire.

Coquille
Faute dans la composition typographique d'une lettre ou d'un signe, retourné, transposé ou mis à la place d'un autre.

Couché (Papier)
Papier traité à l'aide de pigments adhésifs, de laque ou de vernis, pour le rendre lustré. Ce procédé rehausse la qualité d'impression.

Couleur ou gris typographique
Aspect foncé d'un bloc typographique. La couleur dépend de l'épaisseur relative des traits constituant les caractères d'une police mais aussi de la chasse, du corps et de l'interlettrage utilisés pour la composition du bloc de texte.

Demi-cadratin
Unité de mesure standard en typographie. Le demi-cadratin équivaut à la chasse du N majuscule mesurée dans la police et le corps utilisés. Dans la pratique, il représente 50% de la valeur d'un cadratin.

Dépôt légal
Obligation légale pour l'éditeur de remettre gratuitement à la Bibliothèque nationale, pour chaque édition et dans les jours suivant la publication, des exemplaires de tout document qu'il publie.

Dos
Partie de la couverture d'un livre qui unit les deux plats et qui est opposée à la gouttière.

Encartage
Type d’imposition pour la reliure.
L’encartage consiste à insérer les feuilles pliées (ou cahiers) les unes dans les autres.

Épreuve
Désigne un document destiné à une relecture graphique, typographique et orthographique. La relecture typographique et orthographique utilise des signes et codes spécifiques.

Errata
Liste des fautes qui se sont glissées dans l'impression d'un ouvrage, souvent imprimée sur un feuillet inséré dans le volume.

Étui
Boîte ouverte sur un de ses côtés, dans laquelle on glisse un livre.

Exemplaire
Chaque objet d'une série d'objets identiques reproduits d'après un modèle commun.

Famille de caractère
Ensemble de caractères qui présentent des similitudes esthétiques.

Fac-similé
Reproduction d'un original (gravure, carte, document, etc.) par un procédé mécanique: photographie, photocopie, etc. On retrouve souvent à l'intérieur de livres des reproductions - fac-similés - de documents anciens.

Fausse page
Page dont le folio est pair. C'est une page de gauche. Tomber en fausse page, c'est tomber avec un titre en page paire. Le terme fausse page est moins usité que son synonyme verso.

Faux-titre
Titre complet ou abrégé placé au recto du feuillet inséré entre le feuillet de garde avant et la page de titre.

Feuillet
Partie d'une feuille de papier contenant deux pages, le recto et le verso. Isolé, c'est un feuillet volant.

Filigrane (ou Marque d'eau)
Dessin imprimé dans la pâte du papier par le réseau de la forme et qui peut se voir par transparence. Le nom du fabricant, la marque, voire la date de fabrication du papier sont souvent indiqués en filigrane.

Folio
Numéro de chaque page d’un ouvrage.

Format
Forme et dimension d'un livre, souvent désignées par les termes : in-folio, in-quarto, in-octavo, etc., Ces termes font référence au nombre de plis dans la feuille imprimé. Ainsi, in-folio désigne la feuille pliée en deux et formant 4 pages; in-quarto désigne la feuille pliée en quatre et formant 8 pages; in-octavo désigne la feuille pliée en huit et formant 16 pages; etc. Comme le format de la feuille d'origine est variable, la dimension obtenue au pliage l'est aussi.
Les principaux formats de papier sont les suivants, par ordre croissant : pot, couronne, écu, coquille, carré, raisin, jésus, colombier. Ces appellations proviennent des motifs qui étaient autrefois filigranés dans le papier, suivant le format. On parlera donc, pour plus de précision, d'in-octavo jésus, in-octavo couronne, etc. Même si ces termes sont de moins en moins utilisés par les libraires et les bibliographes qui préfèrent maintenant indiquer les dimensions d'un volume en centimètres, leur connaissance reste des plus utile.

Frontispice
Illustration placée le plus souvent en regard de la page de titre d'un livre.

Gabarit
Document technique de la page sur lequel figure le colonage ainsi que les éléments récurrents.

Gardes
Feuillets de papier placés au début et à la fin du volume. Les gardes sont destinées à garantir les première et dernière pages du volume.

Graisse
Épaisseur relative des traits d'une famille de caractères. On parle de tracés maigre, normal, demi-gras, gras, extra-gras (noir), etc.

Gouttière
Tranche d'un livre opposée au dos et généralement concave.

Grille
Principe régulateur permettant de déterminer une structure dans l’espace de composition afin de positionner de manière rigoureuse et réfléchie les éléments de la composition.

Hors-texte
Toute page qui, ne faisant pas partie intrinsèque du corps d'un livre, est ajoutée à des fins d'illustration ou pour la documentation d'un ouvrage. Les hors-texte ne sont généralement pas foliotés. Gravures, eaux-fortes, cartes, plans, fac-similés complètent l'ouvrage. On peut opposer à hors-texte l'expression in-texte.

Iconographie
Ensemble des images (gravures, fac-similés, etc.) qui illustrent un livre, in-texte ou hors-texte.

Illustration
Les premiers livres imprimés, les livres tabellaires, comprenaient souvent des illustrations gravées en même temps que le texte sur la planche de bois. Ces images passèrent tout naturellement dans les livres imprimés à l'aide de caractères mobiles. Dès 1461, l'allemand Albert Pfister, de Bamberg, publiait un recueil de fables illustrées, Edelstein, d'Ulrich Boner. En France, il semble que ce soit en 1478 à Lyon, chez Martin Husz, que parut le premier livre illustré: Le mirouer de la rédemption de l'umain lignaige.
L'idée moderne du livre illustré naît en France à la fin du XlXe siècle alors que des éditeurs comme Ambroise Vollard, Édouard Pelletan, et quelques autres réalisent les premiers « livres de peintres », auxquels collaborent, entre autres, des artistes comme Manet, Toulouse-Lautrec, Bonnard, Picasso et Rouault.

Imposition
Consiste à positionner les pages sur la feuille d’impression afin d’obtenir, une fois la feuille pliée, les pages dans le bon ordre.
Le schéma d’imposition dépend du format de la feuille ainsi que de la plieuse utilisée pour la finition.

Index
Liste de mots-clés figurant normalement à la fin d'un volume. La nature des renseignements indiqués est variée: index des noms, des sujets, des matières, etc. II n'y a pas très longtemps l'Index signifiait, pour les Catholiques, une liste de livres prohibés ou sujets à caution. L'Index librorum prohibitorum fut publié pour la dernière fois en 1948.

In-folio, in-quarto, etc.
Voir Format.

Interlettrage
Ajustement de l'espace entre les lettres d'un bloc de texte afin de faire tenir plus ou moins de texte ou d'en améliorer la lisibilité. Contrairement au crénage qui affine les approches des lettres deux à deux, l’interlettrage s’applique à un bloc de texte entier. On désigne parfois l'interlettrage sous les termes d'approche ou de crénage libre.

Interlignage
Espace ajouté entre les lignes d'un texte pour le rendre lisible. Ce terme désignait à l'origine les lames fondues en alliage dont se servaient les imprimeurs pour espacer physiquement les lignes de caractères de plomb. La plupart des applications appliquent automatiquement un interlignage standard en fonction du corps de la police. Si un interlignage étroit permet de remplir davantage la page, le texte, lui, devient moins lisible. À l'inverse, un interlignage large espace le texte sur la page et le rend plus lisible. Lorsque l'interlignage est négatif, le rapprochement des lignes crée un accolement ou une superposition.

ISBN
International Standard Book Number
Numérotation internationale normalisée d’un livre permettant de l’identifier de manière unique. Elle vise à simplifier la gestion informatique du livre : libraires, bibliothèque etc…

Italienne (Format à 1') ou Oblong
Se dit d'un format dont la plus grande dimension se présente en largeur.

Italique
Caractère de structure oblique ayant généralement un dessin spécifique, distinct du caractère romain.

Jaquette
Chemise de protection amovible d'un livre comprenant deux rabats repliés sur les contreplats de la couverture. Également conçue à des fins publicitaires. Souvent il s’avère préférable d’en imprimer en surnombre, car elles s’abîment rapidement, et des exemplaires supplémentaires s’avèrent précieux lors de retours.

Justifié (texte)
Texte dont les lignes sont de la même longueur. La dernière ligne, souvent plus courte, est appelée ligne creuse.

Lettrine
Lettre de gros corps dessinée spécialement ou non, ornée ou non, placée au commencement d'un chapitre ou d'un paragraphe.

Ligature
Réunion de plusieurs lettres en un seul signe. Les plus courantes sont fi, fl, ffl, ffi.

Livre
Un livre se définit comme la reliure d’un certain nombre de pages. Il est la forme historique de préservation et de publication du savoir.

Main
La main d’un papier est le rapport entre son poids et son épaisseur. On dit qu’un papier a de la main lorsqu’il paraît épais épais en rapport à son poids.

Manuscrit
Document écrit à la main, dactylographié ou réalisé avec une imprimante. Originellement, le terme manuscrit ne désignait que l'ouvrage écrit à la main. De nos jours on a parfois recourt au mot tapuscrit pour désigner un manuscrit dactylographié.

Maquette
Désigne les principes typographiques et graphiques à une composition.

Marge
Espace libre de texte en tête, au pied ou sur les côtés d'une page. On dit dans ces quatre cas: marge de tête, marge de pied, marge intérieure et marge extérieure.

Oeil
Il s'agit traditionnellement de la hauteur de la lettre minuscule x. L'œil désigne également la hauteur des lettres bas de casse d'une police de caractères, sans les hampes ascendantes et descendantes. Certaines lettres bas de casse sans hampe ascendante ni descendante ne correspondent néanmoins pas tout à fait à cette hauteur d'œil. La hauteur d'œil peut varier considérablement d'une police de caractères à l'autre, pour un corps donné.

Pages liminaires
Pages placées au début d'un ouvrage, avant le texte. Elles ne sont généralement pas chiffrées. Elles comprennent la plupart du temps les gardes, le faux-titre, le titre, et la dédicace. Parfois, elles incluent la préface ou l'introduction, et une table des matières, lorsque celles-ci ne sont pas chiffrées ni paginées.

Planche
Estampe tirée à l'aide d'une planche gravée, servant à illustrer un livre ; par extension: toute illustration hors- texte placée dans un livre.

Plaquette
Petit imprimé de peu de pages; de nos jours on parle plutôt de brochure.

Recto
Première page d'une feuille; on parle aussi de « belle page ». La page de titre doit toujours être au recto de la feuille.

Réimpression
Nouveau tirage d'un volume pour lequel on a fait usage des mêmes plaques ou des mêmes clichés d'imprimerie. Certains éditeurs présentent des livres nouveaux qui ne sont en fait que des réimpressions en fac-similé.

Reliure
Action qui permet de tenir plusieurs feuilles d’un cahier ou plusieurs cahier ensemble.

Signet
Sert à marquer la page. C'est ordinairement un ruban de soie, fixe ou pas, simple ou multiple. Le lecteur peut aussi utiliser un signet imprimé servant le même office.

Souscription
Engagement par un bibliophile auprès d'un éditeur ou d'un libraire d'acquérir un ou plusieurs livres lors de leur parution. La souscription peut s'étendre à des séries ou collections complètes. Elle est surtout un moyen d'assurer la vente d'un ouvrage.

Style
Attribut visuel, comme l'italique et le gras, dont sont constitués les caractères d'une famille.

Tapuscrit
Terme désignant un manuscrit dactylographié.

Tirage
Action de faire passer sous une presse une feuille de papier afin d'y imprimer un texte ou une gravure. Désigne aussi l'ensemble des exemplaires ainsi imprimés.

Titre
Nom donné à une oeuvre par son auteur et qui figure en général à la première page d'un livre. On appelle cette page page de titre.

Titre courant
Titre répété sur chaque feuillet d'un livre ou d'une brochure, dans la marge de tête ou la marge de pied. Certains titres courants ont parfois la forme d'un bandeau.

Titre de départ
Titre que l'on trouve dans la marge de tête de la première page du texte d'un livre ou d'une brochure.

Tome
Division d'un ouvrage d'après son contenu (comme le livre, le chant ou le chapitre). Cette division ne correspond pas toujours à la division en volumes : un tome peut être en deux volumes, ou inversement un volume peut contenir plusieurs tomes.

Tranche
Chacun des trois côtés d'un livre. On parlera de tranche de tête (ou supérieure), tranche de queue (ou inférieure), et de gouttière (ou tranche latérale).

Tranchefile
Broderie en fils de soie de couleurs placée en tête et en queue du corps d'ouvrage. Son rôle est de renforcer les coiffes.

Typographie
Ce terme est employé dans deux acceptions :
- Pour une page, tout ce qui se rapporte à sa composition (choix de caractère, de l’interlignage…) et à sa mise en page (proportions de la page, marges…)
- Procédé d'impression sur formes en relief par assemblage de caractères mobiles.

Verso
Seconde page d'une feuille. S'emploie aussi pour décrire les plats d'un livre ; plat recto ou plat avant, plat verso ou plat arrière.

Vignette
Illustration gravée figurant généralement sur la page de titre dans les livres anciens ; illustration de petite taille dans les ouvrages récents (terme de mise en page).

Volume
Livre broché ou relié. Le volume indique la division matérielle d'un ouvrage.

WYSIWYG
Acronyme de What You See Is What You Get ("tel écran-tel écrit"). Les environnements Macintosh, Windows et certains environnements UNIX proposent ce type d'affichage. Ce qui s'affiche à l'écran correspondra à ce qui sera imprimé sur papier, le moniteur restituant l'image la plus fidèle possible.