« Retour à la page précédente

Mesurer les séismes

Mesurer les séismes
Publié par: Editions Lieux Dits

Parution : Août 2011
Couverture souple à rabats
Format : 11 x 22,5 cm
64 pages

Collection Parcours du patrimoine

ISBN : 9782362190384

La station de sismologie de Strasbourg

consulter mon panier

7,50 €

Loading Mise à jour du panier...

La station de sismologie, au cœur de l´université de Strasbourg.

L’université de Strasbourg est riche d’un patrimoine scientifique, tant architectural qu’instrumental, au sein duquel la station centrale de sismologie de Strasbourg, aujourd’hui transformée en musée de sismologie et de magnétisme terrestre, occupe une place particulière.

Le bâtiment, le musée et les collections d´instruments de sismologie

Édifiée en 1900 grâce à l’action d’un homme, Georg Gerland, directeur de l’institut géographique, cette modeste construction en brique contraste avec l’allure imposante des bâtiments de style néo-classique qui l’entourent dans les jardins de l’université. Elle n’en abrite pas moins une des collections d’instruments de sismologie les plus importantes rassemblées dans un même édifice. Le musée, ouvert depuis 1996, permet au visiteur, à travers les instruments exposés, de découvrir la sismologie et l’histoire de cette science naissante, liée étroitement à celle de la ville de Strasbourg et de son université.

Histoire de la sismologie... Et de la station !

Le livre, véritable guide de visite, présente dans une première partie l’histoire de la station de sismologie à travers le récit de l’émergence d’une science qui s’impose d’emblée sous la forme de réseau à l’échelle internationale. Il se poursuit par la visite du bâtiment dont l’apparente austérité cache une architecture innovante, suivant les critères imposés par Gerland pour assurer au lieu la plus grande stabilité thermique, hydrographique et sismique, et garantir les meilleures conditions de mesure.

Les pionniers de la sismologie, la mesure des séismes

Certains instruments exposés, comme le fameux « 19 tonnes », furent utilisés dans la station par ceux qui furent les pionniers de cette nouvelle discipline (les sismomètres Rebeur-Ehlert, Wiechert, Mainka, Vincentini) tandis que le reste de la collection illustre les étapes de l’évolution technologique qu’a connu la sismologie tout au long du XXe siècle. Tout au long de ce livre, des encarts permettent de découvrir le parcours des hommes et l’action des institutions qui ont marqué l’histoire des sciences de la Terre à Strasbourg.

Feuilleter

L’établissement de la sismologie moderne est le résultat d’un long processus, auquel ont participé de nombreux acteurs, issus de différentes disciplines et originaires de différents pays. Au cours de ce lent cheminement, des étapes décisives sont franchies durant la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, principalement en Italie, au Japon et en Allemagne, qui mènent à la constitution de la sismologie comme discipline académique à part entière. Celle-ci devient alors indépendante des autres sciences naturelles, avec ses enseignements, ses publications scientifiques et une communauté de chercheurs régulièrement rassemblée dans le cadre de colloques, conférences et congrès. Quelques-unes des pages les plus importantes de cette histoire récente vont s’écrire à la station de sismologie de l’université de Strasbourg.

Collectif - Inventaire du patrimoine, région Alsace, en partenariat avec le Jardin des Sciences et l'École et observatoire des sciences de la terre de l'université de Strasbourg.

Photographes : Claude Menninger, Frédéric Harster

 

LoadingMise à jour...