« Retour à la page précédente

Un état des lieux
ou la mémoire des parallèles

Un état des lieux<br />ou la mémoire des parallèles
Publié par: Editions Lieux Dits

Parution : Novembre 2004
Couverture cartonnée, jaquette
Format : 21 x 21 cm
88 pages
50 images

ISBN : 9782914528085

consulter mon panier

8,50 €

Au lieu de 25,00 €

Loading Mise à jour du panier...

Bruno Rosier, naissance d´un livre de photographies

En 1992, le plasticien Bruno Rosier découvre aux Puces 25 tirages, datés de 1937 à 1953, représentant un même personnage photographié seul devant les sites célèbres du monde entier. Cette trouvaille est le point de départ d’un travail photographique qui se veut aussi une mise en abîme de la représentation de soi. Bruno Rosier décide en effet de partir sur les traces de cet homme, dont on ne connaît que les initiales, R. T., en reproduisant un demi-siècle plus tard les mêmes clichés.

Les plus beaux sites touristiques du monde

De New York aux pyramides, du Pain de Sucre aux chutes du Niagara... La confrontation des images, révélatrice d’un monde en changement qui parfois reste étrangement le même, nous entraîne dans la quête d’un sosie livré au vertige de l’identité.

Photographies en regard(s)

C’est qui ce type, à gauche, qui se fait photographier devant tous les monuments, seul et cravaté, raide et chapeauté ? Ne posez pas la question à Bruno Rosier — le personnage de droite —, il vous dira que c’est lui. Ce qui ne nous avance guère...

Des clichés !

Le décor du monde évolue, un peu, beaucoup, pas du tout. Des villes explosent, d’autres se figent. Les chutes chutent, les arbres aussi : le séquoia de Californie avait le même âge que les pyramides d’Égypte où les temples se reconstruisent. Et bientôt le Parthénon sera tout neuf, histoire de brouiller la mémoire, R. T. a sans doute bien choisi les lieux pour faire ses photos : des clichés.

En 1992, Bruno Rosier trouve aux Puces les photos d’un personnage anonyme posant devant les monuments emblématiques du monde entre les années 1935-1954. 50 ans plus tard il refait son parcours, retrouvant les lieux, les poses, les chapeaux. Voilà ce qui nous est montré aujourd’hui et, à l’évidence, chacun appréciera cette double série de photographies en regard de ses réflexions sur la mémoire, l’identité et sa propre géographie personnelle.

En passant de la photographie de gauche à celle de droite, le regard parcourt environ 50 ans, 1/2 siècle sépare ces images jumelles. L’une est plus jaunie, ou plus abîmée, on y voit un même personnage poser, impeccable, devant les hauts lieux du tourisme international. L’autre est visiblement son imitation, plus récente, avec son imitateur, impeccable, devant les mêmes lieux. Les 2 images, côte à côte, se parlent, inventent un discours dans le temps.

Et elles nous parlent, aussi, les 2 visages dirigés vers l’objectif, vers nous, attendent une réponse. Ces images, on les connaît, elles sont à nous. Elles font autant partie de notre patrimoine commun que de nos souvenirs individuels, réels ou inventés. Qui n’a jamais été en Égypte a vu les pyramides. Impossible de n’avoir pas eu sous les yeux une représentation de Manhattan ou des chutes du Niagara. La technique qu’elles utilisent, la photographie en noir et blanc, restera typique du XXe siècle, le support de sa mémoire et qui déjà disparaît dans les couleurs numérisées. Les puristes noteront que la qualité ne s’est pas améliorée dans le temps et invoqueront les sels d’argent, nom magique d’une activité qui gardait sa part de mystère dans le noir des labos. Alors aujourd’hui toute photographie en noir et blanc porte en elle-même sa dose de nostalgie. Reste que ces photos au parfum d’enfance ou d’archives, on les a encore, dans des boîtes à chaussures, en vrac dans un coin de mémoire, ou bien rangées, albumisées, encadrées, familiales ou officielles.

PAR LE PLASTICIEN BRUNO ROSIER

APM
(à propos du monde)
est le titre général
des travaux
de Bruno Rosier.

C'est aussi le nom
du collectif fictif réunissant
différents pseudonymes.
Les travaux
sont donc signés
sous les noms de :

Bruno Rosier
Preto Roseira
Emmanuel Kraft
Rosa Morena
José Estibal

 

LoadingMise à jour...