« Retour à la page précédente

Maisons-Laffitte

Maisons-Laffitte
Publié par: Editions Lieux Dits

Parution : Septembre 2000
Couverture souple à rabats
Format : 21 x 27 cm
238 pages
250 images

Collection Cahiers du patrimoine

ISBN : 9782905913289

Parc, paysage et villégiature (1630-1930)
(50% de réduction)

consulter mon panier

19,00 €

Au lieu de 38,00 €

Ce produit est épuisé.

Maisons-Laffitte ?

Maisons-Laffitte, ville en bordure de Seine où il fait bon vivre ? Maisons-Laffitte, un des grands champs de courses de l’Île-de-France ? Maisons-Laffitte pour le parisien de ce début du XXIe siècle, c’est tout cela et aussi le grand parc où se dresse le château de René de Longueil construit au XVIIe siècle par François Mansart.

Un site pittoresque aux portes de Paris, un parc exceptionnel

Ce livre publié dans le cadre du quatrième centenaire de la naissance de Mansart propose une relecture originale de cet ensemble urbain unique en Île-de-France. À travers les mutations de son parc et les créations architecturales des premiers colons on découvre l’étonnante fortune d’un des sites les plus pittoresques des environs de Paris.

La ville et le château, entre nature et architecture

Au fil des pages brillamment illustrées, l’auteur éclaire les rapports tissés au cours des siècles entre la ville et le château, l’alliance toujours renouvelée entre nature et architecture. Après Le Vésinet, modèle français d’urbanisme paysager, ce nouveau livre fait franchir à la connaissance de la villégiature dans les Yvelines une étape décisive et constitue un ouvrage précieux pour la compréhension de l’architecture française du début du XIXe siècle.

Bien avant l´intervention du génie de Mansart, la toute première histoire du site de Maisons, qui domine l´un des méandres de la Seine en aval de Paris, commence, dit-on, lors de la période gallo-romaine. Un prieuré est attesté au XIe siècle. Objet de possessions successives, partagé en 2 fiefs, Maisons se développe autour de l´église, du prieuré et d´un manoir seigneurial. En 1460, Jean de Longueil, lieutenant civil au Châtelet, acquiert l´un des fiefs : un nouvel hôtel seigneurial est construit. Au début du XVIe siècle, en 1602, Jean de Longueil, huitième du nom, acquiert le deuxième fief unifiant ainsi la seigneurie. Mais c´est au second de ses fils, René, marié à Madeleine Boullenc de Crèvecœur en 1622, que l´on doit la métamorphose du site avec la construction d´un nouveau château et de ses jardins par l´architecte François Mansart.

Inventaire du patrimoine, région Île-de-France

Par Sophie Cueille
Photographe : Jean-Bernard Vialles

 

LoadingMise à jour...