Prix réduit !

Louis Jarrier, architecte
à Clermont-Ferrand

18,30 9,15

1862-1932
(50% de réduction)

Description

Louis Jarrier, architecte de la Belle Époque en Auvergne

Architecte d’origine auvergnate, Louis Jarrier a laissé une œuvre qui retient l’attention par sa diversité et sa qualité. Après une formation à l’École des Beaux-Arts de Paris, Louis Jarrier fait exclusivement carrière en Auvergne où il conçoit, aménage ou réaménage un grand nombre d’édifices publics ou privés.

Palaces, boutiques, casino… pour la clientèle aisée des villes thermales

Il prend une part active dans le développement de villes thermales comme Le Mont-Dore, La Bourboule, Royat ou Châtel-Guyon en mettant ses talents au service d’une clientèle aisée. Louis Jarrier dote ainsi ces stations d’hôtels de prestige, comme le fameux palace Sarciron-Rainaldy, au Mont-Dore, auquel faisait écho le luxueux casino, dont il était également l’auteur. Si Louis Jarrier édifie de nombreuses villas dans la région, il se distingue aussi par la conception de boutiques fort originales, ainsi que par la réalisation d’un cinéma, d’une usine et même d’une mairie.

Un adepte de l’éclectisme et des styles historiques

Inspecteur des Édifices diocésains et architecte des Monuments Historiques, Louis Jarrier donne les plans du Grand-Séminaire de Clermont et d’une église, tandis qu’il participe aux restaurations de la cathédrale et de Notre-Dame-du-Port à Clermont-Ferrand. Adepte de l’éclectisme et des styles historiques, témoignant d’une certaine indépendance à l’égard des courants d’avant-garde, Louis Jarrier apparaît comme l’un des principaux représentants de l’architecture du début du XXe siècle en Auvergne.

Auteurs

Inventaire du patrimoine, région Auvergne

Textes : Pascal Pierra
Photographes : Roger Choplain, Roland Maston

Fiche technique

Parution : Mai 1995
Couverture souple
Format : 21 x 29,7 cm
80 pages
162 images

Collection Œuvres d’architectes

Informations complémentaires

Poids 0.903895274958 kg