« Retour à la page précédente

La céramique de Soufflenheim

La céramique de Soufflenheim
Publié par: Editions Lieux Dits

Parution : Décembre 2003
Couverture souple à rabats
Format : 21 x 27 cm
120 pages
350 images

Collection Patrimoines d'Alsace

 

ISBN : 9782914528054

Cent cinquante ans de production en Alsace

consulter mon panier

12,50 €

Au lieu de 25,00 €

Loading Mise à jour du panier...

PRIX EN BAISSE !

Poterie et céramiques à Soufflenheim

La terre vernissée de Soufflenheim est une composante emblématique de l’art populaire alsacien. Pourtant, on ne connaît généralement de cette production que certaines formes de poteries culinaires souvent produites en série, tels le célèbre moule à kougelhof ou la terrine à baeckehofe, ou alors, à l’inverse, certaines œuvres Art nouveau du début du XXe siècle créées par les artistes Léon Elchinger ou Jean Garillon.

La céramique traditionnelle face à la concurrence

Ce livre vous montrera la diversité insoupçonnée des pièces produites par les potiers de Soufflenheim. La production traditionnelle était essentiellement constituée d’objets culinaires. Pour s’adapter aux changements économiques et à la concurrence des nouveaux matériaux (fonte, aluminium, tôle émaillée...), les artisans ont su diversifier leur gamme, s’ouvrant vers de nouveaux marchés, tels que le tourisme, la poterie horticole, ou les objets publicitaires.

Arts décoratifs et production religieuse

Par ailleurs, les œuvres de certains d’entre eux s’inscrivent dans le courant artistique régional des 30 premières années du XXe siècle, particulièrement fécondes dans le domaine des arts décoratifs. La production religieuse suit la même voie, depuis les objets de piété jusqu’aux œuvres d’art sacré de l’entre-deux-guerres.

Un livre précieux pour les antiquaires, les collectionneurs, et les curieux !

Ce livre sera précieux pour les antiquaires et les collectionneurs, il comblera également tous les amoureux de la céramique, de par son accessibilité et la qualité et la richesse de ses illustrations.

Feuilleter

Les types de poterie fabriqués à Soufflenheim à la fin du XVIIIe et dans la première moitié du XIXe siècle restent mal connus, les pièces conservées jusqu´à nos jours étant rares et consistant essentiellement en des objets de prestige, en particulier des grands plats polychromes, souvent richement décorés. Pour ce qui concerne la partie plus utilitaire de la production, on sait toutefois que certaines formes hautes mises en œuvre à cette époque suivaient encore la tradition du XVIIe siècle et ne présentaient pas de vernis ni d´engobe à l´extérieur. À cette époque se généralisa le fameux moule à Kugelhopf, attesté depuis la fin du XVIIIe siècle au moins. Le catalogue du potier Wendelin Elchinger, datable du milieu du XIXe siècle, montre qu´à cette période, le nombre de modèles disponibles (19 en tout) restait limité, et que ceux-ci correspondaient majoritairement à des formes à cuire (12, soit près de 60 % du total). Il faut attendre la seconde moitié du XIXe siècle pour constater l´apparition à Soufflenheim d´une quantité significative de modèles nouveaux. Certains d´entre eux étaient adaptés à la cuisson, comme la marmite dite « économique », caractérisée par une collerette permettant de l´adapter aux orifices des feux d´une cuisinière à bois. Mais le répertoire des potiers s´étendit par ailleurs à divers articles d´hygiène (pots de chambre, crachoirs), à des accessoires de chauffage (boules et briques de lit) ainsi qu´à des ustensiles variés allant du porte-allumettes à la baignoire à oiseaux.

Collectif, Inventaire du patrimoine, région Alsace
Photographe : Bernard Couturier

LoadingMise à jour...