Prix réduit !

Le canal de la Sauldre

5,00 2,50

50% de réduction

Publié par : Les Éditions Lieux Dits
ISBN : 9782905813329 Catégories : , , , , , , ,

De Sologne en Cher, le charme du canal de la Sauldre

S’étirant nonchalamment à travers la Sologne, le canal de la Sauldre ne connaît plus d’activité fluviale depuis près de 80 ans. Seuls les pêcheurs et quelques flâneurs insufflent un peu de vie à ses rives. Ce petit canal sans prétention a pourtant connu ses années de gloire et mérite qu’on s’y attarde car ses ouvrages (écluses notamment), conservés dans leur quasi-totalité, constituent un patrimoine fluvial caractéristique et attachant. Façonnée par l’homme, la voie d’eau se lie discrètement à la nature solognote ce qui lui confère un charme indéniable. L’emploi de la brique, propre à la région, et le choix d’un petit gabarit, sans prétention, contribuent pour beaucoup à cette paisible harmonie.

Des chemins de halage devenus chemins de randonnée

Petit à petit les écluses sont murées, rendant à ce jour le tourisme fluvial impossible. Cependant le chemin de halage, pour sa majeure partie transformé en chemin de grande randonnée, séduit les touristes, attirés par le calme et le charme des paysages de Sologne.

 

 

Inventaire du patrimoine, région Centre

Par Valérie Mauret-Cribellier
Chercheur à la direction de l’inventaire du patrimoine de la Région Centre, Valérie Mauret-Cribellier s’est spécialisée dans l’étude du patrimoine des canaux et des voies d’eau navigables. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur ce sujet et conduit actuellement une recherche sur les anciens aménagements portuaires de la Loire moyenne.

Photographe : Robert Malnoury, Mariusz Hermanowicz

La durée de vie limitée du canal de la Sauldre pose le problème de l´évolution technique des transports durant la seconde moitié du XIXe siècle, qui voit la mise en place de différents réseaux de communication. En Sologne, les voies ferrées et les routes agricoles font une concurrence directe au canal puisqu´elles apparaissent au moment même de sa réalisation. De 1861 à 1869, 473 kilomètres de routes agricoles y sont construites contre 43 kilomètres de canal entre 1848 et 1869. La voie ferrée Orléans/Vierzon est ouverte le 15 novembre 1847, la ligne Argent-sur-Sauldre/Sully-sur-Loire en 1884, la ligne Argent-sur-Sauldre/Bourges en 1885, la ligne Argent-sur-Sauldre/Gien en 1893. Construit un siècle plus tôt, le canal aurait pleinement rempli son office. Conçu trop tard, il n´a véritablement fonctionné que pendant une quarantaine d´années. Au moment même de sa construction, certains ont su porter un regard critique sur l´opportunité de sa réalisation. Ainsi, Gabriel Baguenault de Viéville, propriétaire à Nouan-le-Fuzelier, s´oppose au canal et estime que l´avenir des transports réside dans les réseaux routiers et ferroviaires.

Parution : Janvier 2004
Couverture souple à rabats
Format : 11 x 22,5 cm
32 pages
58 images

Collection Itinéraires du patrimoine